Accueil du site > Séries > nature > Récolte à hauteur d’écureuil

Récolte à hauteur d’écureuil

Les acrobates des cimes

Rencontre au sommet, à la cime devrais-je dire, avec ces hommes-écureuils qui bravent le vertige et les branches mortes.

Des nombreux métiers de la forêt, il en est un original, en tout cas particulièrement acrobatique : récolter les graines d’arbres.

En mission pour le compte de l’Office National des Forêts, Olivier, Matthieu et Steven grimpent tout en haut des arbres pour y recueillir les fruits qui plus tard libéreront leurs précieuses graines. En ce mois d’octobre, la saison est propice aux conifères et c’est donc d’abord perchés entre trente et quarante mètres sur les cimes d’épicéa que la rencontre avec ces funambules eut lieu. Le travail se poursuivit ensuite dans la fameuse cédraie du Luberon. Là, les arbres sont moins hauts mais la structure en "plateau" du branchage implique bien des contorsions pour atteindre les cônes tant convoités.

Très sérieusement formés aux travaux acrobatiques sur cordes, l’équipe ne transige pas sur sa sécurité, la moindre erreur pouvant avoir de très graves conséquences. Ce qui n’empêche pas ces passionnés de travailler dans la bonne humeur, au voisinage des mésanges et des écureuils.

Le fruit de la récolte, ici des cônes d’épicéa (Picea abies) puis de cèdre (Cedrus atlantica), est conditionné en vrac dans des sacs de 100l, dûment étiquetés. La récolte terminée, un agent de l’ONF vérifie et valide le contenu des sacs qui sont alors scellés. Ils rejoindront alors la sécherie de La Joux, dans le Jura, où les cônes seront décortiqués et les graines séchées pour y être conservées. Ces graines alimenteront ensuite les pépinières, mais c’est une autre histoire...

© Sylvain Dussans | 2010


copyright © sylvain dussans - Réalisation web : www.welwel-multimedia.com